Live report Beyond the Black/Amaranthe !

• Ad Infinitum + Butcher Babies + Beyond The Black + Amaranthe
• Rock School Barbey – Bordeaux
• 18 octobre 2022
• Texte et photos © Thierry Bouriat
Merci à Veryshow et Base Productions pour l’accréditation



C’était la Rock School Barbey des grands soirs et la salle presque sold out pour la venue d’Amaranthe et de Beyond The Black en co-headline accompagnés en « main support » de Butcher Babies et de
Ad Infinitum en « support ».
Une soirée de gala avec pas moins de 4 groupes d’où une ouverture de la salle dès 18h30.

Ad Infinitum
C’est Ad Infinitum, groupe suisse/allemand qui ouvre les hostilités en balançant son puissant metal symphonique emmené par la très charismatique Melissa Bonny au chant. Le set est de qualité avec des morceaux tirés du dernier album sorti en 2021 « Chapter II – Legacy » comme « Unstoppable », « Into the Night », « Animals », mais aussi de nouveaux titres comme « Upside Down » au refrain accrocheur et « Somewhere » Better qui seront disponibles sur le prochain album « Chapter III – Downfall » annoncé pour 2023.
Melissa Bonny capte l’attention par sa belle présence scénique, son charme, sa voix est puissante et juste, elle alterne le chant tantôt clair tantôt growl. Adrian Theßenvitz assène quelques jolis soli de guitare. La session rythmique est efficace avec Niklas Müller aux drums et Korbinian Benedict à la basse.
Les trente minutes du set sont vite passées, le public applaudit chaleureusement la prestation d’Ad Infinitum.

Butcher Babies
C’est au tour de Butcher Babies de prendre d’assaut la scène de la Rock School Barbey.
Le quintet américain est survolté et nous offre un show survitaminé avec son groove metal explosif. Les 2 chanteuses Heidi Shepherd et Carla Harvey sont déchainées, notamment Heidi particulièrement en forme. Le rythme est endiablé, ça bouge, ça saute, le nouveau bassiste italien Ricky Bonazza n’est pas en reste, il est bien intégré dans le groupe et son jeu de scène est énergique tout comme celui de Henry Flury à la guitare, pendant que Chase Brickenden martèle ses fûts.
Le concert qui avait débuté avec « Korova » chanson tirée de l’album « Lilith », sorti en 2017, se poursuit à un rythme effréné avec « Igniter », « Monsters Ball », « The Butcher », … de l’album « Take It Like a Man » (2015), Butcher Babies interprète ensuite « Best Friend », une reprise de l’artiste hip-hop Saweetie featuring Doja Cat.
C’est carré, techniquement bien en place, c’est fun, on passe un bon moment, Heidi communique beaucoup avec le public. Son enthousiasme, son plaisir d’être sur scène est fortement perceptible tout comme Carla qui est toutefois plus discrète et moins démonstrative.
Le set se termine (malheureusement trop vite) avec le classique « Magnolia Blvd ». Butcher Babies quitte la scène sous les applaudissements du public.
Pour info, le quatrième album studio du groupe, dont l’enregistrement vient d’être terminé avec le producteur Josh Schroeder, devrait sortir en 2023.

Beyond the Black
C’est ensuite à Beyond the Black (première tête d’affiche de la soirée), groupe de metal symphonique allemand, que revient la tâche de monter sur scène.
L’ambiance est un peu retombée en ce début de set, moins explosif que Butcher Babies et avec un jeu de scène plus statique et classique, Beyond the Black démarre plus lentement.
Le groupe débute avec « Is There Anybody Out There? » un de leurs nouveaux single puis enchaine sur des titres tirés de leurs 4 albums : « Songs of Love and Death » (2015), « Lost in Forever » (2016), « Heart of the Hurricane » (2018), « Hørizøns » (2020).
Nous aurons droit à un autre nouveau single « Reincarnation » et à un nouveau morceau « Winter is coming » qui seront présents sur le nouvel album du groupe qui devrait sortir en janvier 2023.
Le charme s’opère crescendo tout au long du set de Beyond the Black.
Jennifer Haben, au top, a conquis le public, sa voix est splendide, elle occupe très bien la scène, change plusieurs fois de tenues et arbore un large sourire. Les refrains sont accrocheurs, le sens de la mélodie reste une force chez ce groupe.
Les guitares de Chris Hermsdörfer et de Tobi Lodes sont puissantes avec de jolis soli. Les chœurs masculins notamment la voix saturée de Chris justement dosée apporte de la force derrière la douce voix de Jennifer.
Les titres s’enchainent et le set se termine sous les applaudissements nourris du public.

Amaranthe
Après un cours intermède, le temps de changer de plateau, Amaranthe célèbre groupe suédois de power metal/ melodic death metal fait son apparition sur scène.
Le groupe débute par « Fearless » extrait de leur dernière production « Manifest » et jouera au total 6 titres de cet album. « Find Life », un nouveau titre est également interprété et l’ensemble de la discographie du groupe est visité.
Notons les performances vocales d’Elise Ryd et de Nils Molin (également frontman du groupe Dynazty) qui font preuve d’une grande complicité et de Richard Sjunesson (growl) qui a remplacé Henrik « GG6 » Englund Wilhelmson depuis juin dernier.
Olof Mörck (guitare) est très présent sur scène, le basse / batterie est efficace. Amaranthe fait preuve d’une grande cohésion, c’est énergique et le public reprend en chœur les paroles des différents titres.
On passe un bon moment, une belle soirée.
3 titres sont joués en rappel : « Archangel », « That Song » et pour finir en beauté « Drop Dead Cynical ».
Et puis j’allais oublier c’était aussi l’anniversaire de Nils Molin. Ces compagnons de scène lui ont offert un gâteau et le public ne s’est pas fait prié pour chanter « joyeux anniversaire ».

Setlist Amaranthe : 1. Fearless2. Viral3. Digital World4. Hunger5. Find Life6. Make it Better7. Strong8. Helix9. Maximize10. Crystalline11. Dynamite12. The Nexus13. Amaranthine14. Call Out My Name15. Archangel16. That Song17. Drop Dead Cynical

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :